Quels sont les avantages du traitement au PLASMA pour moi ?

Le traitement au plasma offre un profil sécuritaire accru et il est synonyme de nombreux avantages pour les patients :

EAU = European Association of Urology
IPSS = International Prostate Symptom Score
TUR syndrome = TransUrethral Resection syndrome


Sûr : profil de sécurité accru

Lorsqu'ils discutent du traitement au PLASMA, les médecins citent souvent comme premier avantage la « sécurité accrue » qu'il représente par rapport au courant monopolaire. En termes non médicaux, cela signifie que les dommages thermiques et les saignements sont moins importants pendant la RTU-P, avec pour résultat une réduction de la douleur, de l'inconfort et des infections post-opératoires. Votre durée d'hospitalisation est également plus courte par rapport au courant monopolaire. En outre, le traitement au PLASMA n'entraîne aucun risque de syndrome de réabsorption (TUR). Grâce à la réduction des effets indésirables, le temps de récupération des patients est réduit.

Efficace : soulagement symptomatique à long terme

Si votre médecin vous a recommandé une intervention chirurgicale, c'est que votre « International Prostate Symptom Score » (IPSS) correspondait à des résultats modérés à graves. Ce score devrait changer radicalement après le traitement au PLASMA. Statistiquement, durant la première année suivant le traitement au PLASMA, le score IPSS se stabilise à environ 5. Ce score perdurant dans le temps, vous pourrez interrompre votre traitement médicamenteux de l'HBP.

Fiable : le traitement répandu et éprouvé

Plus de 3,1 millions de procédures au PLASMA ont été réalisées dans le monde au cours des dix dernières années. C'est une des raisons pour lesquelles l'Association Européenne d'Urologie (EAU) décrit le traitement au PLASMA dans ses directives actuelles comme l'un des traitements les plus fréquemment recommandés comme premier choix, quelle que soit la taille de la prostate. L'EAU, première autorité en Europe, promeut des normes de soins et de pratiques urologiques.

Les symptômes sont réduits avec la même efficacité, y compris sur le long terme, qu'avec la procédure standard actuelle, mais avec un profil peropératoire plus favorable.