Traitement au PLASMA de l'HBP

À quoi ressemble le séjour d'un patient ?

Regardez en images le traitement au PLASMA de l'HBP (avant, pendant et après) dans notre vidéo explicative.

Qu'est-ce que le PLASMA ?

Les substances peuvent être solides, liquides, gazeuses ou sous forme de PLASMA. Plus précisément, les molécules de gaz sont excitées afin de transformer le gaz en PLASMA. Le PLASMA est l'un des quatre états fondamentaux de la matière. Environ 99 % de la matière visible dans l'univers est à l'état de PLASMA naturel, y compris les aurores boréales, les vents solaires, le soleil et les éclairs. Le PLASMA est utilisé tous les jours en médecine moderne, par ex. pour le traitement des plaies chroniques et des affections cutanées, en gastroentérologie et en chirurgie.

Que se passe-t-il pendant l'intervention ?

Avant l'intervention :

  • Votre médecin vous informe à propos des recommandations nécessaires ainsi que la préparation spécifique. Il vous sera probablement demandé de ne pas manger ni boire avant le traitement.
  • Vous êtes conduit dans la salle de soins et placé sur une table d'opération. L'intervention se fait généralement sous anesthésie générale afin que vous soyez endormi.

Pendant l'intervention au PLASMA :

  • Habituellement, la totalité de l'intervention dure moins d'une heure.
  • L'urologue inspecte intégralement l'urètre et la vessie.
  • À l'aide d'un dispositif spécial, le PLASMA est utilisé pour retirer les tissus de la prostate qui bloquent les voies urinaires. Le dispositif glisse sur une couche de gaz au-dessus des tissus et les vaporise sans les découper et sans aucun contact direct. La structure cellulaire du tissu faisant obstruction est délicatement réséquée à une faible température, libérant ainsi les voies urinaires.
  • Comme dans toute autre intervention chirurgicale, après un nouvel examen, le médecin insère un cathéter flexible temporaire dans l'urètre. Vous êtes ensuite transféré en salle de réveil.

Après l'intervention :

  • Vous reprenez ensuite progressivement une vie normale et les symptômes disparaissent en quelques jours, en fonction de votre état de santé.
  • Vous bénéficiez de visites de suivi généralement espacées de quelques mois. Votre médecin aborde avec vous le programme d'après intervention.